Fabriquer un humidificateur pour terrarium

Dans ce premier article concernant le projet Vivarduino, nous allons voir comment fabriquer l'humidificateur, sans dispositif de contrôle.
Cela veut dire que le dispositif fonctionnera non-stop, dans l'état. Dans un prochain article, nous verrons comment le temporiser et / ou le contrôler via une mesure d'humidité en Arduino.

Matériel

  • Bac plastique avec couvercle
  • Pompe à air 12 volts avec alimentation 12 Volts, ou pompe 220 volts
  • Tuyau souple 12mm de diamètre intérieur, 16mm de diamètre extérieur (appelé tuyau 1)
  • Tuyau souple de diamètre intérieur 8mm, extérieur 10mm (tuyau 2, adapté à la sortie de la pompe !)
  • Mastic résistant a l'humidité pour l’étanchéité des tuyaux
Matériel pour la fabrication d'un humidificateur de terrarium
A l'intérieur du couvercle :
Matériel pour la fabrication d'un humidificateur de terrarium

Vous pourrez trouver la pompe que j'utilise sur Ebay pour une dizaine d'euros, elle fonctionne parfaitement (intensité max du courant : 1.3A), cliquez sur la photo pour plus d'informations :


A noter que cette pompe peut fonctionner avec un voltage inférieur à 12 volts, avec une efficacité moindre, mais cela fonctionnera tout de même. C'est une pompe on ne peut plus simple, une entrée, et une sortie.

Principe

Principe : la pompe à air aspire de l'air, qu'elle envoie dans le bac en plastique rempli d'eau (sous la surface de l'eau), via le tuyau 2. L'air contenu dans le bac en plastique se charge d'humidité, et via le tuyau 1, part dans le terrarium.

Certains conseillent d'utiliser une pierre à eau d'aquarium au bout du tuyau 2, ce qui permet de souffler des bulles d'air plus petites, cela mérite d'être testé. De même, le fait de chauffer l'eau permet d'avoir un meilleur taux d'humidité, mais est très énergivore et favorise l'apparition de bactéries. Sur les illustrations, vous constaterez que j'ai mis en place en système de chauffage via une résistance chauffante en 12 volts, mais au final je pense que ce n'est pas une solution à retenir. Plus les diamètres des tuyaux sont importants (attention, celui du tuyau 1 doit être adapté à la sortie de la pompe !) plus le système est efficace.

Efficacité

Lors de mon protocole de test, j'ai essayé d'augmenter l'humidité au sein d'un deuxième bac plastique d'environ 50L. Bien sûr, plus le volume est grand, plus le temps mis à augmenter le % d'humidité est important. La matière joue aussi un rôle important, on ne peut pas comparer un terrarium 100% verre avec un terrarium majoritairement en bois , qui sera mieux isolé et gardera ainsi l'hygrométrie plus longtemps.

Lors de mon test, et dans ce contexte, il a fallu un peu moins de deux heures pour passer de 60% à 83% d'humidité (maximum requis en règle générale pour l'habitat des reptiles etc.).

Cet article vous a plu ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
image
Qui est l'auteur ?

Passionné de nouvelles technologies, je propose mes services de développement Web, principalement dans l'élaboration de scripts et d'algorithmes sur mesure, ainsi que plus généralement dans la réalisation de sites internet évolués (e-commerce, etc...) et du référencement (SEO).
N'hésitez pas à me contacter pour toute demande !

Abonnez-vous à ce blog par email

Rentrez votre adresse email pour vous abonner au blog et recevoir un e-mail à chaque nouvel article :

ou suivez nous sur Facebook :

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la troisième lettre du mot oqjke ? :