Cold Steel Bushman : résilience et polyvalence

Couteau Cold Steel Bushman

Concept

Le couteau Bushman est - depuis de nombreuses années - une référence dans le milieu du survivalisme et du bushcraft.
Comme nous allons le voir, cet outil a des inconvénients, mais également de nombreux avantages.
Pour bien l'appréhender, il faut envisager le bushman plus comme un fer de lance qui peut faire couteau, que l'inverse.

Présentation

Le couteau se présente comme une pièce de métal d'un seul tenant. Aucune pièce n'est rajoutée, le manche est dans la continuité de la lame, dans le même acier tourné.
A propos d'acier, il s'agit d'un acier SK-5, souple, qui demande un peu d'entretien. Il permettra de plier sans casser.

Bâtonnage

Dimensions et poids

Le couteau fait 31cm de long, pour une lame de 18cm et d'épaisseur de 3mm, avec une largeur maximale de 4cm.
Le manche creux, quant à lui, est conique, puisqu'il fait 30 mm de diamètre à son extrémité (25mm de diamètre intérieur), et 24 mm à la jonction avec la lame (19mm de diamètre intérieur).
Le poids de 288 grammes - très léger pour son gabarit - peut en faire un avantage comme un inconvénient, selon son usage, comme nous le verrons après.

Ce que j'ai aimé

Ce que j'aime avant tout sur ce couteau, c'est sa robustesse et sa polyvalence.
Vous pourrez en effet faire des petits travaux, bâtonner, tailler dans des broussailles... Il faut garder en plus à l'esprit que c'est un couteau bon marché, que vous pourrez maltraiter sans trop de regrets (et il pourra en voir de toutes les couleurs !).

Le manche creux du Cold Steel Bushman

Un de ses principaux avantages est de pouvoir être transformé en épieu, en insérant un bout de bois dans le manche du couteau, et en le sécurisant avec une vis à bois dans le trou prévu à cet effet.

Cela complète la polyvalence de l'outil, même si tout le monde n'en aura pas l'usage, bien évidemment.

Son poids est un avantage dès lors que vous avez une contrainte à ce niveau, dans un sac d'évacuation (BOB) par exemple.

Ce que j'ai moins aimé

La liste d'inconvénients peut sembler longue, mais ce ne sont pas forcément réellement des gros problèmes, et finalement ni plus ni moins que le revers de la médaille de certains avantages !

Tout d'abord, le manche n'a aucun revêtement ! Il est donc glissant et peu pratique. Pour pallier à ce défaut, vous pouvez l'entourer de paracorde, d'une chambre à air ou de grip de raquette de tennis, par exemple.

La lame du Cold Steel Bushman

Ensuite, vient l'absence de garde. Heureusement, elle est compensée par deux centimètres sans tranchant, au début de la lame.

A partir du moment où le concept est d'être fait d'une seule feuille d'acier, il est logique de ne pas avoir de garde.

Pour finir, je n'aime vraiment pas l'étui, qui impose d'être porté à la verticale car il fait preuve d'une mauvaise rétention. Notez que je dispose de la première version de l'étui, la nouvelle étant probablement plus efficace.

L'étui du Cold Steel Bushman
Autre vue de l'étui du Cold Steel Bushman

Notez également que le faible poids, entraine donc une faible inertie, il sera donc moins efficace pour certains travaux comme le bâtonnage. Mais là aussi, c'est l'inconvénient de son avantage !

Conclusion

Pour ma part, je pense que c'est un outil formidable de robustesse et de polyvalence. Après, comme tous les outils polyvalents, il fait tout passablement : il n'aura pas l'efficacité d'une machette, ni la force d'une hache, ni la précision d'un couteau "classique", mais se révèlera suffisamment efficace dans tous ces domaines.

Alors, à quoi est-ce que je le destine ?

Dans mon cas, je destine ce couteau à un endroit (véhicule, sac, ou autre) en vue d'une rupture de la normalité, je ne souhaite pas m'en servir quand "tout va bien", car il y a pour chaque usage un outil mieux adapté.
Mais je serai très content de l'avoir, quand il n'y aura plus trop le choix...

En plein travail !

Se le procurer

Vous pouvez vous le procurer sur ce site.
Il existe une version Bowie, plus imposante (je n'en vois pas trop l'intérêt), ainsi qu'une version Pocket (pliante); là aussi finalement assez éloignée du concept d'origine.
Je vous conseille donc ma version !

Cet article vous a plu ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
image
Qui est l'auteur ?

Passionné de nouvelles technologies, je propose mes services de développement Web, principalement dans l'élaboration de scripts et d'algorithmes sur mesure, ainsi que plus généralement dans la réalisation de sites internet évolués (e-commerce, etc...) et du référencement (SEO).
N'hésitez pas à me contacter pour toute demande !

Abonnez-vous à ce blog par email

Rentrez votre adresse email pour vous abonner au blog et recevoir un e-mail à chaque nouvel article :

ou suivez nous sur Facebook :

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la quatrième lettre du mot fhglto ? :