Comment choisir un convertisseur 12 - 220 Volts ?

Principes et utilisation

Un convertisseur de tension (ou onduleur) permet de passer d'un courant continu (par exemple d'une tension de 12V, celle d'une batterie de voiture ou de camping-car) à un courant alternatif de 220V (courant secteur).
Il permet donc d'utiliser en voyage (ou en poste fixe) des appareils conçus pour fonctionner sur le secteur "classique".

Utilisations

Un convertisseur, comme vu ci-dessus, vous permettra d'utiliser des appareils conçus pour fonctionner sur du 220V. La seule limitation sera la puissance demandée par l'appareil, qui doit être en adéquation avec la puissance de votre convertisseur.
Il peut s'agir d'appareils à faible consommation, tels que des chargeurs d'appareil photo, de téléphone, etc... ou d'appareils plus gourmands en énergie, comme des lampes, cafetières, bouilloires, etc...
Notez que les appareils les plus consommateurs existent souvent directement en 12V, dans ces cas là je vous conseille d'acheter directement la version 12 volts.
Quelques exemples : , , , , ...

Cas des ordinateurs portables

Les ordinateurs portables ont souvent un voltage aux alentours de 19 volts, donc ne peuvent être alimentés directement en 12V. Donc soit vous utilisez le chargeur secteur classique branché sur un convertisseur 12/220, soit vous utilisez un convertisseur spécial qui augmentera la tension de 12V de la batterie à la tension requise (19V, comme vu ci-dessus), et qui se branchera sur la prise allume-cigares (certains seront aussi compatibles 220V).
Vous pourrez faire votre choix parmi différents modèles .

Puissance nominale et maximale

La puissance dite nominale est celle affichée sur votre convertisseur (exemple : 300 watts). On peut considérer que le c'est la puissance que le convertisseur peut délivrer tout au long de son fonctionnement.
La puissance en crête (ou puissance maximale), souvent supérieure de deux fois par rapport à la puissance nominale, est la puissance que le convertisseur peut délivrer sur un court laps de temps, ce qui peut être nécessaire par exemple lors de la mise en marche d'un moteur, qui au démarrage a un pic de consommation électrique conséquent (parfois jusqu'à trois fois la puissance nominale).

Par exemple, si vous avez un convertisseur de 600W nominal et 1200W en crête, et que vous utilisez un appareil contenant un moteur donné pour 300W, il est possible que votre appareil consomme 900W pendant quelques secondes. Votre convertisseur allant jusqu'à 1200W, pas de souci. Mais si vous vous étiez contenté d'un convertisseur 300W / 600W crête, problème !
En conclusion : évaluez la consommation des appareils que vous souhaitez brancher, et comptez une marge de sécurité.

Qualité du signal

Un courant alternatif "parfait" est représenté par une courbe sinusoïdale "lissée". Moins bon est le signal (forme d'onde), plus la courbe est "en escalier".
Un signal "pur sinus" représente donc la forme la plus parfaite de signal. A l'inverse, le signal le plus mauvais est un signal dit "carré". Entre les deux, on appelle cela un signal pseudo-sinus (ou sinus modifié)

Au niveau des convertisseurs, quand rien est précisé, il s'agit souvent d'un courant avec signal trapézoidal (sinus modifié). Ensuite, viennent les convertisseurs à signal dit "quasi-sinus", puis les "pur sinus".
Le prix est bien évidemment croissant.

On considère qu'il faut impérativement utiliser des convertisseurs pur sinus si l'on utilise des appareils "sensibles", tels que téléviseurs, etc...
Je vous conseille donc de vous tourner vers du pur sinus, si vous en avez le budget !

A NOTER : étant membre d'un certain nombre de groupes Facebook sur le caravaning, etc... j'ai lu beaucoup de retours d'appareils pourtant "simples" grillés par des "quasi sinus". Bon, après, comme toujours, ceux pour qui ça marche ne se plaignent pas, mais je préfère vous en informer. Donc oui, si vous avez le budget, prenez du pur sinus.

Techniquement, le taux de distorsion harmonique (THD en anglais, pour Total Harmonic Distortion) quantifie la qualité du signal. Il s'exprime en pourcentage, plus il est proche de zéro, mieux c'est. Malheureusement, il n'est pas souvent indiqué dans les descriptifs. Pour exemple, sur un convertisseur que j'ai sous les yeux, d'une valeur de 800 euros, il est inférieur à 3%.

Rendement

Le rendement d'un convertisseur est donné en pourcentage (ou en nombre à virgule, par exemple 0.83 = 83%). Dans notre exemple, un compresseur de 83% veut dire qu'il aura une consommation de 100W, pour en restituer 83. De façon logique, plus le rendement est important, mieux c'est ! C'est un des critères qui influent sur le prix, également.

Options utiles

Quelque soit le modèle ou la puissance de votre convertisseur, il peut être très utile d'avoir une ou plusieurs sorties USB, afin de charger directement un téléphone, un GPS ou autre...
Il est aussi intéressant de disposer de plusieurs prises secteur sur le convertisseur, mais ce n'est pas indispensable.
En outre, un interrupteur marche / arrêt doit impérativement être présent (pas de modèles avec un fonctionnement non-stop sans interrupteur).

De même, si votre convertisseur doit délivrer une grosse puissance, il faut impérativement le brancher via des pinces croco sur la batterie, ou via un câblage direct, mais surtout pas par la prise allume-cigares.

Choix d'un modèle

Convertisseur 12/220V 150W
Convertisseur 12/220V 150 watts

Pour recharger des batteries d'appareil photo, de caméscope, ou bien directement via le port USB des smartphones, GPS, etc... , un convertisseur de faible puissance (150W par exemple) suffira amplement. Il vous en coûtera une vingtaine d'euros environ. Le signal sera de basse qualité, mais suffisant pour ces applications. Vérifiez bien que le modèle choisi comporte un port USB !

Dans tous les cas, je vous déconseille les modèles se branchant directement dans l'allume-cigares, sans câble.

Cela dit, il vous faudra peut-être essayer plusieurs modèles, car j'ai remarqué que les prises allume cigares ont des côtes légèrement différentes, ce qui fait que certains connecteurs "nagent" dans la prise et ne font donc pas contact convenablement.

Convertisseur pur sinus
Convertisseur pur sinus : le top !

Pour des applications plus intensives, je vous recommande donc un convertisseur pur sinus, que vous pourrez trouver en cliquant sur l'image ci-contre.

Concernant la puissance, à vous de voir en fonction de votre budget ! Ne prenez pas en dessous de 600 watts, ce serait dommage.

Essayez si possible de vous situer dans fourchette 1000 / 2000 watts.

Emplacement

Quand le convertisseur est branché à demeure sur la batterie auxiliaire, l'idéal est de le positionner relativement près de la batterie (pour éviter les éventuelles pertes de courant), mais isolé de cette dernière par une cloison. Il vaut mieux éviter la proximité si d'éventuelles vapeurs se dégagent de la batterie. Pour bien faire, il faudrait placer la batterie dans un compartiment aéré (voire ventilé via un ventilateur 12 volts qui se déclenche lorsque la batterie est en charge), et le convertisseur contre ce compartiment, à l'extérieur.

Et la batterie, dans tout ça ?

N'oubliez pas que votre convertisseur va prendre son énergie électrique sur votre batterie, que cela soit la batterie de démarrage ou une batterie supplémentaire (batterie de cellule).
Donc, pour avoir suffisamment d'autonomie, pensez à investir dans de grosses batteries (au minimum 100 ah, les batteries ayant la technologie AGM sont mes préférées, comme ).

Plus la batterie aura une capacité élevée (nombre d'ah élevé), plus l'autonomie sera élevée lorsqu'elle ne sera pas en charge (via des par exemple).

Des questions ?

Pour toute question concernant ce genre de matériels, n'hésitez pas à me contacter via le formulaire de contact ou à laisser un message ci-dessous dans la section commentaires !

Cet article vous a plu ? Merci de le partager sur les réseaux sociaux :
image
Qui est l'auteur ?

Passionné de nouvelles technologies, je propose mes services de développement Web, principalement dans l'élaboration de scripts et d'algorithmes sur mesure, ainsi que plus généralement dans la réalisation de sites internet évolués (e-commerce, etc...) et du référencement (SEO).
N'hésitez pas à me contacter pour toute demande !

Abonnez-vous à ce blog par email

Rentrez votre adresse email pour vous abonner au blog et recevoir un e-mail à chaque nouvel article :

ou suivez nous sur Facebook :

2 commentaires

  1. image AciDScavengerS

    Il y a une chose que je ne comprends pas avec les ordinateurs portables. Les chargeurs sont en 19V effectivement. mais les batteries des portables sont en 11.1V pour la plupart. Alors, logiquement, il devrait pourvoir tourner directement sur une batterie 12V si on fabrique un adaptateur adéquat (avec la même connectique que les batteries) ? Sans que l'on est besoin de passer par un adaptateur ? ça serait plus pratique, et surtout, on gagnerait a ne pas passer par un adaptateur (conversion energivore) ?

  2. @AciDScavengerS :
    L'observation est correcte, mais il faut savoir que pour charger une batterie, il faut un voltage supérieur à la tension visée de la batterie, d'où le fait que les chargeurs soit d'un voltage supérieur.
    Mais cela vaudrait la peine d'être testé en fonctionnement "direct", si vous avez un portable cobaye !!!

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec une *

Quelle est la cinquième lettre du mot wjbijc ? :